l'environnement électromagnétique aujourd'hui

Notre environnement actuel est de plus en plus saturé en ondes électromagnétiques artificiels, qui forment un épais brouillard invisible appelé électrosmog. 

Antennes relais, lignes à Hautes Tensions, lignes ferroviaires, téléphones portables, tablettes, Wifi, Box, téléphone filaire intérieur (DECT), objets connectés, Bluetooth et autre technologie moderne envahissent nos espaces, et bien qu'ils nous facilitent le quotidien, les champs électromagnétiques qu'ils génèrent n'en demeurent pas moins nocifs pour notre santé.

Maux de tête, troubles du sommeil, fatigue chronique, état dépressif, troubles de la concentration, hyper nervosité, perturbation des sécrétions endocrinesne sont que quelques exemples d'effets que peuvent engendrer les ondes électromagnétiques sur le corps humain. 

Les conclusions du rapport Bio-Initiative 2012 qui recueille 1800 études scientifiques indépendantes sur les effets des ondes électromagnétiques sur le vivant sont alarmantes et démontrent, entre autre, que le risque de gliome (tumeur cérébrale maligne) est plus élevé qu'auparavant, qu'il y a de fortes suspicions que les ondes augmentent le développement de l'autisme, que les appareils sans fil utilisés par les femmes enceintes peuvent altérer le développement cérébral de leur foetus (liste non exhaustive...). 

Ce rapport, qui vient compléter les recommandations du Conseil de l'Europe (Résolution 1815 du 27 mai 2011 sur le danger potentiel des champs électromagnétiques et leurs effets sur l'environnement) est un véritable lanceur d'alerte et au nom du principe de précaution, doit inciter chacun d'entre nous à prendre des mesures préventives afin de nous soustraire à ces influences nocives invisibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

se proteger des ondes electromagnetiques

La première action, pour se protéger de l'électrosmog, est de limiter au maximum son exposition aux ondes électromagnétiques.

En outre, il s'agit d'identifier, de quantifier et de localiser les sources de pollutions électromagnétiques, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'habitat et de les faire mesurer par un professionnel spécialisé en environnement électromagnétique, qui se servira d'appareils spécifiques, hautement sensibles aux basses et hyper fréquences. Ces valeurs seront ensuite comparées aux valeurs de précaution préconisées par la baubiologie allemande (la biologie de l'habitat) et serviront au professionnel à mettre en évidence les zones de l'habitat les plus exposées aux ondes nocives pour mettre en place des solutions personnalisées et adaptées  afin de  protéger l'ensemble des occupants d'une habitation.

  • Black Facebook Icon

© 2019 par Mon Habitat Sain - Créé avec Wix.com